28sept

LE DORMEUR

par la coherence incongrue 0 Commentaire

LE DORMEUR Tous les brasiers qui vivent au dedans, se noient dans une mer de vies brisées. ils ne connaissent pas la couleur au dessous, ou celle du dehors, non, ils ne connaissent pas la couleur qui gronde en dessous alors qu’ils se répandent et grandissent sur un chemin d’argent; seulement sur une route sans […]

Le miroir de Lorient |
Palette poétique |
carabobolivar.unblog.fr |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Carassius Auratus
| Jesypoesy
| Leslivresdejandem